Image d’illustration du projet RÉPUBLIQUE ZOMBIE

RÉPUBLIQUE ZOMBIE

CRÉATION 2020

RÉPUBLIQUE ZOMBIE

République Zombie est une pièce pour interroger, exacerber un état zombie, au sens d’un « engourdissement du temps, de l’action, du monde entier » (R. Barthes), et performer nos stratégies de réveil, de mise en alerte.
Quel langage du monde en décomposition, de la civilisation malade? Que peuvent les corps retroussés et les mondes souterrains ?
Le corps zombie nous parle de ce que nous ne voulons pas voir. Mythe façonné par la violence coloniale, le zombie est une figure double, à la fois grotesque et terrifiante, incarnation d’une somme de peurs instruites par la culture dominante et le « Nouveau Monde ». Il est à la fois victime aliénée et anthropophage, maître et esclave. Le zombie est un corps errant, qui crée une forme de chaos organisé à l’intérieur et à l’extérieur de lui. Il annule les frontières, les géographies. Il est une menace qui gagne toujours du terrain. Il est lent et n’a pas de but, mais il est parfois saisi de convulsions, d’actions répétitives, de pulsions, de retroussements, qu’il ne s’explique pas. À la manière d’un masque Sumérien, il est pétrifié, ni mort ni vivant, dépossédé. Un corps dissocié, aliéné, dont la maladie est une danse.
L’écriture de la pièce s'appuie sur les états de perception altérée que peuvent engendrer certaines pratiques du souffle et de la voix. La dissociation entre la partition de la voix et celle du corps provoque une disjonction entre ce que l'on voit et ce que l'on entend. Les chants et les danses surgissent comme des percées, des cris, des convulsions. La pièce est nourrie d'un travail sur les chants saturés et les chants de gorge, dont la fonction traditionnelle est souvent de créer une zone de passage, un pont entre le visible et l’invisible, les morts et les vivants, le rationnel et le magique.

Crédits

Conception, chorégraphie, composition musicale | Nina Santes
Création et interprétation | Betty Tchomanga, Soa de Muse, Olivier Normand (recherche et création), Nina Santes
Collaboratrice dramaturgie | Lynda Rahal
Création lumière | Annie Leuridan
Création et régie son | Nicolas Martz, Aurélien Pitaval
Scénographie et conception costumes | Pauline Brun
Réalisation costumes | Gabrielle Marty
Assistant construction Scénographie | Antonin Hako
Recherche et création vocale | en collaboration avec Jean-Baptiste Veyret-Logerias, Roberto Moura, Emilie Domergue
Régie générale | Beatriz Kaysel
Stagiaires : Félix Philippe (son), Louise Rustan (lumières) et Elie Fonfrède (danseur)
Production et administration | La Fronde - Cloé Julien-Guillet, Élodie Perrin, Camille Balaudé, Alice Marrey

Dates

25 janvier 2020 - Avant-première, Festival Parallèle, Marseille
6 et 7 février 2020 - Première, Festival Antigel, Genève, Suisse
3 et 4 juin 2020 - Festival June Events, CDCN Atelier de Paris | REPORTÉ : 6 et 7 avril 2021
4 juillet 2020 - Le Belluard Festival, Suisse | ANNULÉ
25 au 27 novembre 2020 - Les Subs, Lyon | REPORTÉ : octobre 2021
Juin 2021 - Latitudes Contemporaines, Lille

Photos du projet RÉPUBLIQUE ZOMBIE

Crédits images : Margaux Vendassi - Festival Parallèle, Marseille